ma

mullerarchitecte

BeauVi

X

Quartier BeauVi, Fribourg

Maître d'ouvrage: Consortium route de la Glâne (Helvetia & Raiffeisen)

Architecte: mpma: mazzapokora / mullerarchitecte, Zürich / Fribourg

Echo Architectes/Paysagistes, Genève

Concept graphique: wapico, Fribourg / Berne

beauvi.ch


Friglane poursuit sa mue sous l’acronyme BeauVi en un quartier mixte d’habitations, de surfaces commerciales et/ou à vocation socio-culturel.

Situé à moins de 700 mètres de la gare de Fribourg, il forme avec le projet voisin du parc du Vallon un trait d’union entre les quartiers de Beaumont et Vignettaz propice au développement de la vie sociale, aux balades et aux rencontres.

Partant de la simple pièce joker aux grands appartements de type cluster, une grande diversité de typologies de logements en location contribueront à l’animation et à une coexistence intergénérationnelle. 35 % des surfaces habitables sont destinées à de grands appartements familiaux de 4 à 5.5 pièces et divers espaces communautaires complètent l’offre.

Des aménagements paysagers variés contribuent à la diversité biologique et enrichissent la qualité de vie des espaces publics, semi-publics ou privatifs.

La réduction de l’impact écologique visée par la réalisation de surfaces perméables et une importante arborisation en terre pleine est complétée par la réalisation d’appartements de type ECO réduisant l’impact des surfaces construites.

La réalisation du quartier suivra les travaux préparatoires en 2024 et les premiers habitants devraient pouvoir investir les lieux dès 2027.

Friglane setzt seine Wandlung unter dem Akronym BeauVi fort, hin zu einem gemischten Wohnquartier mit Mietflächen für Gewerbe und/oder soziokulturellen Nutzungen.

Weniger als 700m vom Bahnhof entfernt, bildet das Projekt zusammen mit dem Nachbarsprojekt Parc du Vallon eine Verbindung zwischen den Quartieren Beaumont und Vignettaz, und begünstigt damit die Entwicklung des sozialen Umfelds, der Spaziergänge und Begegnungen.

Mit einer typologischen Vielfalt an Mietwohnungen, vom einfachen Joker-Raum zur grossen Cluster-Wohnung, wird die Überbauung bereichert und zur Gestaltung eines generationen-übergreifenden Zusammenlebens beigetragen. 35% der Wohnflächen sind für grosse Familienwohnungen mit 4 bis 5.5 Zimmern bestimmt, mehrere Gemeinschaftsräume vervollständigen das Angebot.

Eine abwechslungsreiche Umgebungsgestaltung stärkt die Biodiversität des Ortes und trägt zur Lebensqualität in den öffentlichen, halb-öffentlichen oder privaten Räume bei.

Die Reduktion der ökologischen Auswirkungen, welche mit der Erstellung von sickerfähigen Oberflächen und durch die Pflanzung neuer Bäume angestrebt wird, wird mit dem Bau von Wohnungen des Typs ECO und dem damit verkleinerten Fussabdruck weiter begünstigt.

Die Realisierung des Wohnquartiers wird nach den Vorbereitungsarbeiten im 2024 begonnen, ab 2027 sollten die ersten Bewohner den Ort beziehen können.

BeauVi et Parc du Vallon

Sis à l’entrée sud-ouest de la Ville par la route de la Glâne, le projet est bien accessible par les transports publics et par le nouvel accès de la gare proche d’environ 700 mètres tout comme par la mobilité douce. Implanté sur la friche du centre logistique de l’EX régie PTT Telecom des années 60 et en bordure du futur Parc du Vallon, entre deux quartiers hétérogènes qui se font face, celui de Beaumont reconnaissable par ces tours au sud et à l’ouest et celui de la Vignettaz constitué de villas, de petits immeubles résidentiels au nord, BeauVi affiche sa posture et forme, avec le parc, un trait d’union entre ces 2 parties du quartier et de son école

BeauVi c’est un quartier mixte d’habitation comprenant 350 appartements et environ 1700 m2 de surfaces commerciales, de bureaux et/ou d’espaces à vocation socio-culturelle à faible nuisance à développer. Un ressenti positif pour les habitants et sur l’environnement est recherché par le biais :

- D’une transformation de la friche en espaces de qualités et durables

- De diverses interfaces favorisant les connexions, la vie sociale, les rencontres dans le quartier et avec son entourage

- Des espaces contribuant à augmenter les surfaces vertes et perméables favorisant l’augmentation de la biodiversité

- Des surfaces locatives diversifiées permettant, aussi, de nouvelles formes de cohabitation par rapport à une offre plus courante

BeauVi c’est aussi un projet de taille, à l’échelle de la Ville de Fribourg, qui se réalisera en une seule étape en proposant :

- Des aménagements paysagers répondant à l’esprit des différents lieux recherché (Genius loci)

- Des affectations diversifiées en lien avec leurs rapports sur leurs environnements tel que les Rez-de-chaussée, les étages et les toitures par exemples

- Des typologies de logements en lien avec la diversité sociologique recherchée, tenant compte aussi, des recommandations de l’observatoire du logement du Canton de Fribourg prônant plus d’appartements destinés aux familles en Ville de Fribourg

- Le recours à des matériaux pérenne et sains utilisés pour la réalisation des bâtiments et des aménagements extérieurs, tout en intégrant des matériaux recyclés pour la production du béton

- Des énergies renouvelables locales en récupérant divers rejets thermiques, tel que provenant des eaux usées par exemple

Les accès et parcours existants complétés par un maillage complémentaire, permettent des nouvelles connexions de la mobilité douce dans le futur de par la complémentarité des 2 projets, BeauVi et celui du parc du Vallon. L’accès au parking souterrain s’effectuera depuis la route de la Gruyère et comprendra en compensation, les 45 places de parcage délestées pour la réalisation du Parc

Volet aménagements paysagers

Le projet des espaces extérieurs plonge le quartier dans une atmosphère verdoyante en augmentant les surfaces herbacées et en proposant de nouvelles plantations dans des sols de pleine terre. L’accent est mis sur des sols profonds et perméables pour garantir des plantations d'avenir résistantes aux réchauffements climatiques, une gestion des eaux de la parcelle et une biodiversité accrue.

Les structures plantées sont soit nouvelles pour les plantations situées le long de la cour de Beauvi et du verger situé dans le parc, soit elles permettent de renforcer les arbres existants par le complément de nouveaux arbres, tel les cordons qui forment la limite entre le parc et Beauvi. Les structures d’arbres sont accompagnées de plantations d’arbustes ou de massifs de vivaces qui forment les limites du parc, ainsi que de prairies et de pelouses. L’utilisation de ces différentes strates de végétation dans le projet renforce la biodiversité en offrant un refuge pour la faune.

Les accès au quartier Beauvi se font par deux parvis minéraux situés à l’est et à l’ouest.

Au cœur, une grande cour composée d’un revêtement semi-perméable de couleur claire (stabilizer) permet d’abaisser la température du sol et de retenir une partie des eaux pluviales. Ces espaces sont des zones de respiration libres d’appropriation ; ils servent à la desserte du quartier, à la déambulation et accueillent diverses fonctions.

Sur la frange sud de la cour, un grand banc de 180 mètres assure la fonction de soutènement du talus et propose différentes façons de s’asseoir le long de la cour. Certaines parties sont traitées simplement comme un muret. Dans les parties concaves, en face des archipels, il offre des assises élargies et des dossiers pour plus de confort.

Les archipels animent le cœur du projet en proposant une diversité de lieux appropriables. Celle des jeux permet de grimper, glisser, se balancer. Celle de l’eau permet de se rafraîchir avec une fontaine et des jeux d’eau. C’est aussi un espace réversible puisqu’il pourra servir de terrain de jeu sur les buttes pour les trottinettes en hiver. L’archipel des salons offre un espace pour jouer à la pétanque ou profiter des soirées d’été en se regroupant entre voisins.

Le parc à développer conjointement est quant à lui un lieu plus calme, en lien direct depuis la cour de Beauvi. Il propose des espaces libres propices à l’oisiveté. On peut y faire des pique-niques, s’asseoir à l’ombre des arbres, lire. Il est composé d’une pelouse centrale, d’un cordon boisé existant renforcé par de nouvelles plantations et d’un verger sous lequel se trouvent des assises.

Le projet propose une diversité végétale favorable à la biodiversité. Les différentes strates végétales sont pensées pour une gestion différenciée des espaces tout en tenant compte du rôle ornemental de la végétation et des usages du quartier. On retrouve ainsi des espaces de prairie dans les endroits inaccessibles, des pelouses, des massifs fleuris au pied des maisons et des arbustes pour traiter les franges du quartier. Les arbres qui structurent les aménagements sont composés de différentes espèces choisies en fonction de l’espace où ils se trouvent et sont adaptés aux changements climatiques, étant capables de résister à de fortes chaleurs et à des périodes de sécheresse prolongée. La réflexion menée sur le sol, l’eau et la végétation dans le quartier permettra de créer un futur îlot de fraîcheur.

Les massifs plantés au pied des maisons créent des fronts ou pixels gardens composés de plantes vivaces et d’arbustes présentant une diversité de hauteurs et de floraisons. Ils organisent la transition entre espaces « semi-publics » et espaces privés. Ils accueillent également les stationnements vélo devant les entrées. Il est souhaité ici, de trouver une manière différente de traiter les jardins de rez-de-chaussée en créant une certaine porosité entre les rez-de-chaussée et la cour plutôt que de proposer des jardins clôturés. Les revêtements choisis pour le projet sont simples, perméables à l’eau et de couleur claire pour limiter le réchauffement des surfaces. Ainsi, on retrouve sur les parvis est et ouest des sols en béton avec des joints ouverts et herbeux. Pour la cour, un revêtement en stabilizer permet de retenir les eaux pluviales après les pluies. Il s’agit d’un revêtement naturel composé d’un liant végétal qui permet notamment le passage des personnes à mobilité réduite et des vélos.

Le plan lumière permet de respecter la faune nocturne en accentuant le principe de la trame noire. Ainsi, seuls les lieux importants seront balisés ou éclairés. Il s’agit principalement des chemins, des archipels et des entrées des bâtiments.

Volet affectations

BeauVi est un nouveau quartier mixte offrant différentes affectations : l’habitat en premier lieu, et des surfaces de location commerciales et/ou à vocation socio-culturelle répartie dans 4 volumes primaires et 13 adressages distincts (respectivement cages d’escaliers) de 6-7, 7-8, 14 et 19 étages, respectivement 22, 25, 45, 60 mètres de hauteur. Le mix programmatique varie selon l’emplacement des maisons. Le parking souterrain dispose de 236 places de stationnement dont 191 pour BeauVi. 45 places sont à disposition du bâtiment voisin à la rte du Châtelet 8, ceci afin de pouvoir libérer un maximum de surface pour la réalisation du nouveau parc du Vallon.

Les plans du rdc répondent à une certaine logique de répartition des affectations :

-les surfaces commerciales se trouvent le long des routes de la Glâne, de Beaumont et de la Gruyère et animent les entrées au quartier

- des surfaces communes et Joker occupent des endroits particuliers, tel l’ancien bâtiment Swisscom et le passage entre la cour et le parc du Vallon, complétées aussi dans les étages, elles sont plus petites et à caractère plus privatif.

Le quartier est organisé en différents types de maisons :

-les urbains qui font face aux routes et créent le visage du quartier vers la ville, et les collectifs de cages d’escalier disposés entre la cour BeauVi et le parc du Vallon

-nous affichons le terme MAISON qui explique selon nous le mieux l’intention d’amener de l’identité au quartier et la volonté de travailler le volume de chacune et de la rendre unique par la matérialisation des cages d’escaliers par exemple

-60% des appartements se trouvent dans des maisons à hauteur normale, soit de 6 à 7 étages en moyenne, 40% dans des maisons à hauteur élevée jusqu’à 19 étages

-la volonté d’individualiser le quartier se traduit aussi dans une 50ne de typologies d’appartement développés selon les géométries des maisons

-les maisons cour disposent de la plus grande diversité de typologies d’appartement

-35% de la surface des appartements est occupée par des typologies familiales, soit du 4 au 5.5 -pièces qui se trouvent en majeur partie dans les maisons cour

-en fonction de leur situation les maisons obtiennent une matérialité différente : les urbains en rapport à la rue et à la ville obtiennent un habillage minéral, les collectifs de cage d’escaliers un revêtement léger, avec des couleurs alternantes de maison en maison

-les socles sont solides et robustes afin de garantir une bonne longévité de la construction

Volet ENERGIE

Divers paquets de mesures sont entrepris afin de mettre en valeur les ressources existantes comme :

- Le recours aux énergies renouvelables dont environ 60% sont produites localement en récupérant les rejets thermiques des eaux-usées (22%), de l’air vicié (11%), et de la production de froid (11%). L’électricité des pompes à chaleur nécessaire (16%) étant couverte à l’équivalence de 100% du besoin sur l’année par la propre production photovoltaïque et à 50 % d’autoconsommation directe.

- Le solde de 40% de chaleur est fournie par le réseau de chauffage à distance du CAD de Fribourg, qui à terme produira une chaleur à 100% renouvelable

- La production photovoltaïque de 400'000 kW/heure par année, correspondant à titre d’exemple à environ la consommation ménagère de la moitié des appartements, pour un ménage moyen, sera produite sur les toitures

- Les certifications Minergie et Minergie P correspondant aux principes de la construction passive sont visées et ont été obtenues sous la forme de certificats provisoires avant exécution.

Volet ENVIRONNEMENT

- La rétention des eaux de pluie de la dalle du parking souterrain permet d’alimenter les massifs d’arbres situés au sud de la cour principale tout comme la récupération des eaux pluviales des toitures reliée à l’arrosage des aménagements extérieurs contribueront au rafraichissement estival

- En plus d’offrir des loyers plus modérés, la réalisation de 37 % d’appartements de type ECO contribue à une certaine forme de sobriété en réduisant l’emprise et les impacts environnementaux des logements de par la diminution des surfaces habitable par personne avec environ 30 m2, pour une moyenne dans le canton de Fribourg de 46 m2, soit une réduction d’environ 1/3des surfaces par rapport aux appartements avec des dimensions plus conventionnelles

- Le recours à 30 % d’agrégats issu de béton recyclé pour les structures et des surfaces minérale des aménagements extérieurs contribuerons à limiter l’utilisation des ressources naturelles

- Les objectifs du plan climat du canton de Fribourg pour 2030 sont à 12% de la valeur cible ou 8x inférieur à ceux-ci, largement atteint. Le solde des émissions directes des gaz à effet de serre estimé à 1,5 kg de CO2/m2 provenant du chauffage à distance actuel, devrait à terme, être réduit à zéro émission et remplira l’objectif 2050 du plan climat.

AGENDA et Jalons principaux

Entre l’acquisition du site en 2014 et aujourd’hui, 10 années se sont passées à la planification du projet et aux divers travaux préparatoires encore en cours d’ici la fin de cette année par la déconstruction partielle du Bâtiment Swisscom, qui s’en suivront par la réalisation du projet BeauVi et celui du Vallon pour être terminés en principe d’ici 2028.

Maître de l'ouvrage, développeur du projet, propriétaire fonds

Consortium Route de la Glâne Helvetia

Compagnie Suisse d'Assurances sur la vie SA - Raiffeisen Caisse de retraite société coopérative

St. Alban-Anlage 26, 4052 Bâle


Architectes

mpma mazzapokora & mullerarchitecte Zürich / Fribourg

Workshops pluridisciplinaires

René Meuwly, momoswiss, Fribourg

Urbanisme: Pierre Feddersen, Atelier 231 Zürich

Histoire: Robert Walker, Fribourg

Sociologie, immobilier: Zeugin - Gölker Immobilienstrategien, Zürich

Environnement: CSD ingénieurs, Givisiez

Traffic: MRS, Zürich

Paysage: Schifferli Landschaftsarchitekten, Bern

Architecte paysagiste mandat d'étude parallèle (MEP)

Echo - atelier paysage et territoire, Genève

Développement plan d'aménagement de détail (PAD), urbaniste

Ville de Fribourg

Jacques Agustoni, Artefact urbanisme, Fribourg

Ingénieurs et spécialistes divers

Géomètre, Pascal Bongard, ingénieur géomètre officiel, Fribourg

Géologie, expertises géotechniques, CSD ingénieurs, Givisiez

Diagnostic substances dangereuses, 5P2P Expertises, Düdingen

Ingénieur civil - Structure - Etudes géotechniques – Environnement, AB ingénieurs, Fribourg

Ingénieur spécialisé en façades, EPP, Münchenstein

Ingénieur civil AMEX, Perret-Gentil, Yverdon-les-Bains

Stratégie immobilière, programmation, Zimraum, Zürich

Ingénieur électricien - Photovoltaïque - Protection incendie, SRG Engineering Ingénieurs conseils, Fribourg

Concept lumière Interieure, Caduff & Stocker Lichtplanung, Dietikon

SRG Engineering Ingénieurs conseils, Fribourg

Concept lumière extérieure, CONCEPTO, Arcueil (FR)

Ingénieur CVS ADB - Coordination E-CVS, Energie Concept, Bulle

Expertise en concepts énergétique, Energie Zukunft Schweiz, Basel

Physicien du bâtiment, Estia, Lausanne

Ingénieur en acoustique, CSD Ingénieurs, Givisiez

Concept de mobilité, Kontextplan, Bern

Sécurité OPAM, BG Ingénieurs Conseils, Villars-sur-Glâne

Protection contre les crues (et inondations),Egli Engineering, Bern

Signalétique - Reportage photo, wapico SA, Fribourg / Berne

Maquettes, Atelier Blanc Mat, Avry-sur-Matran

Expertise énergétique, Energie Zukunft Schweiz AG

Agence de communication, wapico SA, Fribourg / Berne

Commercialisation, Bulliard Immobilier, Fribourg